Transformer vos problèmes en opportunités .

En 2020, nous avons tous été surpris par une crise sanitaire qui remettait en question nos organisations et nos modes de fonctionnement.

Nous avons appris à nos dépens que nous n’étions pas réellement prêt à vivre des changements profonds et surtout que nous manquions cruellement d’agilité.

Il est vrai que nous avons tous tenté de pallier bonnant malant afin de ne pas couler complètement. 

Mais parfois, nous nous sommes contentés de mettre des pansements sur des plaies infectées. Certaines entreprises ont pourtant réussi à tirer leur épingle du jeu en innovant et développant une offre adaptée aux contraintes de leurs clients

Finalement, qu’est-ce qui fait la différence entre ces entreprises et les autres ? Comment expliquer que certains travailleurs indépendants ont réussi à développer du chiffre d’affaires alors que d’autres se sont vu contraints de fermer boutique ?

Après analyse des situations, il s’avère que ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux qui ont accueilli cette crise comme étant une opportunité et non une problématique. Lorsque nous parlons d’opportunités, nous ne parlons pas d’événements aléatoires. Il s’agit plutôt de voir des occasions de faire évoluer une situation à un instant T. Si vous aussi vous souhaitez regarder le verre à moitié plein, nous vous conseillons d’appliquer les quelques clés suivantes  :

1. AYEZ LE SENS DE L’OBSERVATION

Il ne suffit pas simplement de voir le problème en lui-même. Il est plutôt nécessaire de comprendre quelles sont les attentes que nous n’arrivons plus à combler chez nos clients dans un contexte particulier.Il est également important d’échanger avec eux et avec nos collaborateurs afin de trouver la meilleure façon de faire évoluer nos solutions clients.L’une des choses les plus intéressantes à faire est donc de nous pencher un peu plus sérieusement sur les nouvelles attentes de nos clients.

2. REPÉREZ CE QUI PEUT ÊTRE MODIFIE DANS NOS OFFRES

Parfois, il ne s’agit pas de remettre en question l’intégralité de l’offre mais peut-être juste quelques composantes. Système de livraison, SAV, circuit de distribution… retirer un grain de sable peut suffire à faire redémarrer la machine.

Il est également possible de revoir tout depuis le début. Pour ce faire, il existe de nombreuses méthodes collaboratives qui permettent de mettre l’expérience utilisateur au cœur de tout nouveau projet. L’avantage est qu’elles intègrent les collaborateurs des entreprises dans leurs approches ce qui crée un regain d’engagement et de motivation.

” Il n’est aucun problème humain qui ne puisse trouver sa solution, puisque cette solution est en nous”. Alfred Sauvy

3. INSPIREZ VOUS DES PLUS GRANDS SUCCÈS DU DESIGN

Le terme design est très souvent galvaudé. En effet, il n’a rien à voir avec l’esthétique d’un produit et évoque plutôt une méthode de conception.

Inspirez-vous donc de ce que peuvent faire les plus belles réussites pour s’en sortir. Ce qui marche actuellement, c’est le design émotionnel comme le pratique depuis un certain nombre d’années la marque Apple. L’idée n’est pas seulement de vendre un produit ou un service mais plutôt de vendre une émotion. Peut-être qu’en ce moment nous pourrions surfer sur le besoin de sécurité, de confiance et de proximité ?

4. PRATIQUEZ LE TEST ET LEARN

De nombreuses entreprises du secteur industriel ou encore automobile ont compris qu’il vaut mieux tester des prototypes plutôt que de mettre en circulation des produits qui ne rencontreraient pas leur public.  N’hésitez donc pas à lancer des projets auprès d’un panel de consommateurs et de recueillir leurs feedbacks afin de les améliorer et enfin trouver l’offre la plus adaptée.

5. UTILISEZ VOTRE INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE

Lorsque l’on parle d’intelligence émotionnelle, nous évoquons surtout des aptitudes comportementales qui sont de l’ordre de l’inné et de l’acquis. Ces qualités nous permettent d’être plus agiles au quotidien.

En période difficile, certaines d’entres elles feront la différence :

– l’empathie

– l’écoute

– l’observation

– le goût du détail

– l’impartialité

– la créativité

Vous l’aurez compris, pour considérer un problème comme une opportunité, il faut surtout changer sa façon d’appréhender le monde ! En changeant de lunettes et en s’ouvrant aux autres, il est plus facile d’aller de l’avant. Lorsque nous rencontrons une difficulté, cela provient principalement du fait que nous ne parvenons pas à satisfaire les nouveaux besoins de nos clients et prospects. 

Il ne tient qu’à nous de nous adapter en cherchant de nouvelles solutions afin de retrouver une croissance économique ou tout du moins limiter les dégâts. La situation n’est pas le problème, elle est la solution !

Laisser un commentaire