5 raisons convainquantes de mettre en marche votre transformation RH !!!

Un air de nouveauté souffle au sein des services RH en entreprise !

Depuis un certain nombre d’années, le changement fait partie intégrante de la vie des organisations : révolution numérique impactant aussi bien la technologie que le besoin de compétences, mixité des générations sur le marché de l’emploi redistribuant les cartes du management intergénérationnel, RSE, mondialisation ou encore hyper concurrence.

Les investissements en matière d’innovation technologique se multiplient et toutes les nouvelles offres de biens et de services reposent sur l’expérience utilisateur.

” La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent”. Einstein

Aujourd’hui, le problème est qu’un fossé s’est creusé entre l’innovation opérationnelle et la lourdeur du management des ressources humaines. N’oublions pas que ce sont les hommes et les femmes qui sont aux manettes de la production. Nous aurons beau vouloir plus de nouveautés, si les collaborateurs n’ont ni les compétences, ni la motivation, ni l’engagement, ni la vision pour ce changement, il y aura toujours un problème de productivité et donc de rentabilité.

Albert Einstein disait :« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ». Et c’est aussi vrai dans le management et la gestion des ressources humaines.
 De très nombreuses entreprises sont fières de dire que leur fonctionnement RH est le même depuis toujours et que ça fonctionne correctement ! Je leur réponds que ce qui a fonctionné pendant des années ne fonctionnera plus demain, et c’est peut-être déjà le cas aujourd’hui.

Voici donc les 5 bonnes raisons qui devraient vous convaincre de mettre en marche votre transformation RH :

  1. La gestion des talents : perte de compétences

Le changement permanent impose une grande réactivité ! Tout va très vite et les collaborateurs ne sont pas tous à même d’accepter et de vivre le changement aussi rapidement que nécessaire. L’écart est parfois trop important entre l’état actuel et l’état désiré. Les conséquences : une augmentation du turnover, de la perte de compétences et de la démotivation chez ceux qui restent.

  1. L’attractivité et la fidélisation des collaborateurs : difficultés de recrutement et turnover incontrôlé.

Le changement et l’innovation nécessitent de nouvelles compétences et de nouvelles aptitudes. Toutes les entreprises recherchent donc des nouveaux talents toujours plus rares les uns que les autres. Dans cette compétition infernale, seuls ceux qui ont mis en place une démarche d’innovation RH capteront et fidéliseront les meilleurs.

  1. Le manque de proactivité : subir l’avenir plutôt que l’écrire

En conservant une vision conservatrice voire défensive du management des ressources humaines, les entreprises font en sorte de répondre à leurs obligations légales et organisationnelles de « bon mère de famille ». Malheureusement, le manque d’anticipation de l’avenir, des futurs besoins en compétences, des futurs besoins de mobilités, des futurs besoins en recrutements, des futurs besoins des clients… rendront l’agilité et la mise en place de tout changement particulièrement complexe. L’écart sera de plus en plus grand et de plus en plus difficile à combler car il n’aura pas été anticipé.

  1. Les frais de personnel mal maîtrisés : perte d’argent considérable

En considérant les ressources humaines comme poste de charges et non comme un investissement, les entreprises cherchent à réduire les coûts RH et ne mettent pas en place de véritable pilotage RH fonctionnelle. Peu importe la taille de la structure, il convient de suivre tous les indicateurs et toutes les charges afin de mettre en place de véritables plans d’actions et d’investir intelligemment sur ce qui accompagnera l’entreprise dans sa performance.

  1. Le manque de motivation et d’engagement : perte d’efficacité et de productivité

Dans une entreprise, se rencontrent une organisation avec des besoins et des objectifs stratégiques et financiers et des collaborateurs avec des envies, des motivations et des ambitions. La génération ayant intégrée le marché de l’emploi ces dernières années est à la recherche d’une « expérience » et non plus d’une « mission » comme les générations antérieures pouvaient rechercher. Ces nouveaux salariés ont besoin de sens, de compréhension, de contribution, de considération et de reconnaissance.

Si les entreprises ne les alimentent pas sous couvert de pratiquer ce qui se pratique depuis toujours, leur motivation s’en trouvera fortement impactée et vos résultats le seront tout autant !

Laisser un commentaire